Bombaataa deuxième édition les 29 et 30 septembre-Aix-en-Provence

Par défaut

Bombaataa est une association créée par un groupe de quatre amis liés comme les cinq doigts de la main. Après un premier volet plus que réussi, ils remettent le couvert du 29 au 30 septembre 2012.

Les organisateurs ont choisi la crème de la crème concernant le lieu : un hôtel particulier et pas n’importe lequel… Il s’agit de l’hôtel de Gallifet, situé au 15 rue Goyrand dans le quartier Mazarin d’Aix-en-Provence. Dédié depuis quelques années à la culture, il s’impose peu à peu comme un lieu à part entière.
400 mètres carré en intérieur seront dédiés au mobilier, aux vêtements et chaussures, aux créateurs, à l’art en général, à la cuisine, à des stands divers et variés… Pas de quoi s’ennuyer en perspective !
Durant ces deux journées, un jardin de plus de 500 mètres carré de verdure sera ouvert en libre accès, la détente est assurée dans de très bonnes conditions !

L’ouverture des portes se fera de dix heures à vingt deux heures le samedi et de dix heures à dix huit heures le dimanche. Il n’y a donc aucune excuse pour ne pas s’y rendre. D’autant plus que l’entrée n’est qu’à deux euros par personne.

De nombreux partenaires ont répondu présentes tels que la marque Kulte, le magasin Novoid Plus, Baos, le restaurant spécialisé dans le Wok Fresh Box… Il y en a vraiment pour tous les goûts !

Les super-héros de cet évènement espèrent faire mieux que l’an dernier et c’est tout le mal que nous pouvons leur souhaiter !

Plus d’infos sur : http://bombaataa.wordpress.com/ et sur https://www.facebook.com/events/359928137376992/

ZikZac Festival-Aix-en-Provence

Par défaut

Je débarque à Aix-en-Provence très prochainement pour mes études, il est donc tout naturel que je m’intéresse de près aux actualités de la ville.

Le festival Zik Zac ne pouvait que mieux tomber. Des artistes de qualité en plein air? au cœur d’Aix !
Cette année, l’arc de Meyran accueille la quinzième édition, du vendredi 21 septembre au samedi 22 septembre.
Deux jours de musique  où les amateurs pourront applaudir une quinzaine d’artistes.

A l’affiche ? !

Pour le vendredi 21 sepembre :

Zebda le mythique groupe toulousain qui nous a offert le titre Tomber la chemise. Une ambiance reggae avec des pointes de rock et de rap. Un beau mélange qui donne envie de danser comme jamais !

Deluxe joueront à domicile, et oui, les six membres de la moustache la plus groovy de l’electro sont originaires d’Aix-en-Provence.  Leur musique super entraînante a fait bouger des foules entières tout l’été lors de festival ou de concerts partout en France et en Europe. 

Gari Grèu est un des membres du groupe Massilia Sound System et porte dans ses veines le tempo de la musique du peuple ! Il a voulu tenter une nouvelle expérience très réussie avec son album solo intitulé Camarade Lézard. Du ragga rock aux influences afro-caribéennes qui a de quoi réveiller les festivaliers !

Mais aussi Slow Joe & the Ginger Accident, Boogie Balagan, La Seconde Méthode et DJ Baf.

Pour le samedi 22 septembre :

Le Peuple de l’herbe est sans doute une des têtes d’affiche les plus attendues de ces deux soirées. Les Lyonnais savent mettre l’ambiance avec leur musique électronique mêlée à un hiphop survolté. Les membres du groupe comptent sur un public en délire pour un pur moment de partage !

credit Thomas Schermer

©Thomas Schermer

Sebastian Sturm un garçon qui s’est très vite imposé dans le monde du reggae. Cet Indonésien, allemand d’adoption est une vraie perle. Il nous fait pénétrer intimement dans son univers puisque son dernier album Get up & Get Going est un clin d’oeil à sa fillette. Un artiste à découvrir de toute urgence !

Hyphen Hyphen apparaissaient déjà dans mon article sur les Voix du Gaou et ils remettent le couvert au ZikZac pour mon plus grand plaisir ! Les quatre lascars vont nous faire vibrer avec leur pop rock electro dynamique. Je valide !

Isaya, les deux jumelles que j’ai adulé sur mon article compte rendu de ma soirée aux Voix du Gaou seront présentes ! Leur folk groovy va permettre de poursuivre la soirée dans une ambiance décontractée.

Et aussi Zoufris Maracas, Daby Touré et BATpointG

Pour ne pas perdre le rythme, « Zik Zac la Réplik » débarque le 5 octobre toujours à Aix-en-Provence mais dans l’espace Seconde Nature sur le boulevard du 11 novembre. Sur scène Stereobox et MC2.

Un évènement à ne surtout pas rater si vous êtes dans la région. En plus, les tarifs sont des plus raisonnables avec un tarif étudiant de 10€ par soirée et 20€ en plein tarif, de quoi réjouir les jeunes ! La soirée en octobre est au tarif unique de 5€.

The Dark Knight Rises – Christopher Nolan

Par défaut


Suite aux nombreuses réactions mitigées, j’ai voulu voir LE nouveau Batman pour m’en faire ma propre opinion.
Je confesse que deux heures et quarante quatre minutes de film (sans compter les publicités interminables) ça refroidit un petit peu mais, au final, je ne les ai pas vu passer.
Le film a tout d’un thriller : assassinats, armes, policiers, méchants, décors sombres… Mais Batman ne serait pas Batman sans ses costumes et ses masques, Catwoman, Robin, la Batmobile, la « Batmoto » ou encore la « Batsoucoupevolante » ! Ouais non parce que niveau véhicules, y a de l’idée ! Pour rester sur les détails un tout petit peu exagérés, et dont on se serait bien passés, j’appelle les voix de synthèse de Batman et du méchant Bane. Je suis d’accord, Bruce Wayne et la chauve-souris doivent être des personnages distincts pour ne pas êtres démasqués mais quand même, pourquoi a-t-il une voix proche de celle de Dark Vador ? ! Surtout que, lorsqu’il se bat, ses petits cris n’ont pas la même tonalité… M-y-s-t-è-r-e !


Côté casting, Anne Hathaway a troqué son personnage de Liz dans Valentine’s Day pour le latex de Catwoman. Maléfique et séduisante à souhait, elle est un des personnages les plus intéressants du film. Elle jongle entre le bien et le mal sans que l’on sache vraiment qui sont ses alliés. Elles ne sont que deux filles dans ce film un poil sexiste.
La seconde n’est autre que NOTRE Marion Cotillard nationale. Après avoir entendu/lu de multiples fois que ce film ne la mettait pas vraiment en valeur, je pensais qu’elle incarnait un rôle minime. Bon certes son jeu d’acteur n’est pas au top, on a vu beaucoup mieux mais elle fait tout de même partie des éléments principaux de l’intrigue.

Conclusion, je ne retire rien : Batman est bien le super héros qui me fait le plus craquer !
Ps : je n’ai presque plus peur des chauves-souris en vrai…

Isaya, Irma et Brigitte – 26 Juillet 2012 Voix du Gaou

Par défaut

Je m’excuse d’avance pour la qualité des photos mais les appareils étaient interdits, elles sont donc issues de mon petit téléphone portable !
Après une belle après-midi ensoleillée à profiter de la plage du Brusc, direction l’Ile du Gaou !

En arrivant devant la scène principale, grosse surprise : PERSONNE n’est là ! En fait le concert a lieu sur la scène des Pins. Une aubaine car j’ai pu découvrir cet endroit à la fois paradisiaque et convivial. Le cadre annonce la couleur, ce sera un concert intimiste !

La soirée débute avec une heure de retard, deux belles jumelles blondes débarquent. Il s’agit des membres du groupe Isaya, robes rock and roll, tatouages en vogue, smoky eyes et cheveux laqués ! Elles enchaînent leurs chansons aux paroles pleines de sentiments, qui sentent le vécu. En plus d’avoir des voix magnifiques, Caroline et Jessica sont des musiciennes hors paires qui nous font découvrir des instruments peu communs. Au niveau du style musical, il s’agit d’un folk mélancolique mais groovy ! Beaucoup d’énergie dépensée mais qui en valait la peine !

Pour continuer dans cette bonne ambiance, Irma fait son entrée. Un petit bout de femme qui, dès qu’elle pose un pied sur scène, arrive à capter l’attention de plus de deux mille personnes. Beaucoup de personnalités de la musique devraient prendre cette artiste, issue du label My Major Compagny, comme exemple. Elle est accompagnée de trois musiciens : un batteur, un guitariste et un pianiste. D’ailleurs mention spéciale pour le beau jeune homme au clavier, Tom Lartigue ! Irma en concert c’est une voix unique et un échange plus que chaleureux avec son public. Elle enflamme la scène avec ses propres compositions mais aussi des reprises telle qu’une chanson des Jackson Five.

Pour mettre fin à cette chouette soirée, Brigitte débarque enfin ! Les deux déesses sont de loin les plus attendues. Comme à leur habitude, elles ne font rien comme les autres et arrivent drapées d’une cape assez étrange qui leur couvre l’intégralité du corps, rien que cela ! J’ai été très étonnée, juste devant moi, trois enfants âgés de cinq à neuf ans connaissaient les paroles de toutes les chansons. Pourtant celles-ci ne sont pas vraiment adaptées à un jeune public. Brigitte ne mâche pas ses mots, surtout quand il s’agit de parler des hommes. Une ambiance sous le signe du girl power ! Sur scène : Sylvie Hoarau, Aurélie Saada, leurs musiciens et… deux chèvres ! Dans leurs habits de lumières, elles interprètent toutes les chansons de leur album, ainsi que des reprises comme un morceau de Metronomy ou Eye of the tiger. Une prestation unique mais un peu trop longue à mon goût, la fatigue se faisant ressentir.

Je tiens à relever l’efficacité des techniciens qui ont installé les instruments et les décors en un rien de temps. Une organisation très efficace dans l’ensemble, seul point négatif le manque de point d’eau, car à 4euros la bouteille d’eau au bar et les 26°C toute la soirée cela aurait été plus qu’appréciable.

A l’année prochaine !

Marsatac – Nîmes et Marseille

Par défaut

Elle arrive pour notre plus grand plaisir, la quatorzième édition du festival de musique électronique Marsatac.

Cette année les artistes se partageront six jours de concerts dans deux salles différentes. Le célèbre Dock des Suds au 12 rue Urbain V dans le deuxième arrondissement de Marseille et la toute nouvelle salle nîmoise nommée Paloma au 250 Chemin de l’aérodrome.

Bon je l’avoue, je ne suis pas trop calée en musique électronique, en rap ou en hiphop mais cette année j’ai quand même mes chouchous et notamment une soirée entière favorite !

Electric Guest, avec leur album « Mondo », nous font voyager à la découverte d’un son electro-rock des plus apaisants. Leur titre « This Head I Hold » doit vous semblez familier, il a été utilisé par la marque Garnier pour un de ses spots en avril 2012.
Pour les applaudir, rendez-vous le jeudi 20 septembre à Nïmes !

Citizens ! Le groupe anglais qui fait danser sans que l’on sente la fatigue ! Même si les clips de leurs chansons semblent un peu sombres, ces cinq british possèdent une puissante énergie qu’ils n’hésitent pas à partager sur scène ! Ma chanson préférée ?! « True Romance » à la fois calme et entraînante, elle est d’une fidèle compagnie lors de mes voyages en train. Pour la date ce sera également le jeudi 20 septembre à Nîmes.

Set & Match c’est un peu plus particulier, trois gaillards qui font des rimes sur des rythmes endiablés. Un rap robuste mais délicat, telle une main de fer dans un gant de velours ! Une musique qui ne pique pas les oreilles et qui se laisse apprécier. Ils ont le swag en eux, ça c’est certain ! Toujours le jeudi 20 septembre à Nîmes (belle soirée donc en perspective).

Total Warr est un de mes duos favoris de cette saison de Marsatac ! Un style décalé pour deux personnages hors du commun, Kiki et Guigui. Souvent comparé au groupe MGMT, Total Warr n’a rien à leur envier. J’utilise leurs morceaux comme berceuse pour me mettre au calme avant de m’endormir et c’est super efficace ! Ne les manquez pas le vendredi 21 septembre à Nîmes !

Jupiter. Bon déjà leur site web donne envie de sauter partout : hamburger, couleurs flashy, joliment aménagé et orchestré ! Leur premier album « Juicy Lucy » est déjà un succès. Un mélange électro/disco-punk qui fait bouger sans forcément se faire un tour de rein. On aime l’originalité et l’excentricité de ce duo. Eux aussi seront à Nîmes le vendredi 21 septembre.


Je projette vivement d’aller à la soirée du vendredi 28 septembre à Marseille. Une bonne programmation avec des artistes que j’apprécie et dont je n’ai pas encore eu la chance de voir sur scène.
Mon number one est évidemment le grand Orelsan. Depuis son premier album et malgré les polémiques, il n’a pas pris une ride dans mon coeur. Après l’avoir raté à Marseille et Avignon, cette fois je me suis fait une promesse : je serai là ! La soirée se poursuivra avec 1995. Je n’accrochais pas vraiment au début et puis mes copains m’y ont poussé et depuis je suis une vraie groupie qui connait les paroles sur le bout des doigts ! C2C est également attendu. Ces Nantais proposent un son un peu old school mêlant électro, hip-hop, jazz… un feu d’artifice pour les oreilles. Les Foreign beggars ou un de mes coups de coeur hiphop de l’année 2012. Du pep’s sans limite, un rap qui swing sur des notes de dubstep. Subtile mélange tout droit venu de Londres et une chanson déjà culte « Flying to Mars » à écouter sans limite ! Et puis, il y aura aussi Aucan. Il faut avouer que cela fait un moment que des Italiens ne nous avaient pas fait bouger comme ça. Un style très difficile à cerner mais qui entraîne, personne ne reste insensible à leur son.
Bon, ceci n’est qu’un bref aperçu de la soirée, histoire de se mettre l’eau à la bouche mais il y a encore de nombreux artistes à découvrir !

Sinon côté organisation, le festival Marsatac propose une chouette expérience : devenir bénévole !  Pour cela, rien de plus simple, il suffit de cliquer ici et de s’inscrire. Les candidatures sont ouvertes, seulement pour les soirées à Marseille, jusqu’au 15 août après il sera trop tard ! Connaître l’envers du décor d’un évènement tel que celui-ci ne peut être qu’enrichissant et épanouissant alors n’hésitez plus !

Teaser

Festival d’Avignon-Le OFF

Par défaut

Comme chaque année depuis 1947, le célèbre festival de théâtre d’Avignon fait des siennes au mois de juillet.
Il commence aujourd’hui et se terminera le 28 Juillet. Vingt et un jours d’art dramatique, de danse, de chanson et d’animation qui vont mettre la ville en ébullition !
Ce festival est divisé en deux : le In et le Off. Je n’ai jamais eu la chance d’être immergée dans le « IN » mais j’ai approché de très près le « OFF » puisque j’y ai travaillé.
Il y a énormément de lieux qui se transforment pour l’occasion en théâtres : Université, écoles, cinémas… . Il est difficile de s’y retrouver. J’ai tout de même fait une petite sélection des pièces du OFF qui m’attirent et que j’aimerais bien aller voir cette année. J’ai éplucher le programme dans son intégralité. J’avoue que les visuels ont une importance primordiale dans mes choix, une belle affiche va beaucoup plus attirer mon attention et faire que je vais approfondir mes recherches. J’ai trié les pièces par lieux, je vous laisse découvrir.

Vive la Crise par la Compagnie Alexandros à l’Albatros à 22H30
Les médias nous montrent une Grèce catastrophée par les évènements mais qu’en pensent réellement les principaux intéressés, les Grecs eux-mêmes ?! La crise grecque vécue de l’intérieur ou comment lever le voile sur un fait marquant de l’actualité.
Extrait
Ce spectacle est réservé à un public adulte 



Celui qu’on @ttend et celui qu’on A de la Compagnie du Théâtre Acidulé à l’Albatros à 22H45
A l’heure où les réseaux sociaux ont pris une importance considérable dans nos vies, les sites de rencontres et les relations virtuelles se font de plus en plus communs. Mais qu’en est-il quand la personne qui se rend au rendez-vous donné n’est autre que le fils de la personne avec qui Pétula discutait virtuellement ?
http://www.celuiquona.sitew.com/Regis_Herbuveaux.F.htm#La_piece.B
Tout Public

 Shake Speare de La Compagnie du Mouton Noir au Théâtre des Amants à 18H30
J’aime beaucoup quand des compagnies de théâtre reprennent des grands classiques telles que les pièces de Shakespeare en leur attribuant un peu de modernité. Ici c’est un concept assez étonnant car toutes les créations de l’artiste se retrouvent dans une même pièce. Les personnages se retrouvent face à face et les histoires se mélangent. Une expérience unique qui m’intrigue énormément !
http://lacompagniedumoutonnoir.fr/?page_id=1124

Stratégie pour deux jambons de la Compagnie de l’Ile Lauma à l’Art en Scène à 17H55
Le visuel m’a tout de suite plu et je veux placarder cette affiche sur les murs de mon appartement ! L’histoire des porcins nous touche car il s’agit d’un regard sur la société de consommation dans laquelle nous sommes plongés et de toutes ces choses qui ont un chemin déjà tracé, comme ce cochon préparé à atterrir dans nos assiettes.

http://www.ilelauma.com/

Xitation de la Compagnie d’Ici et d’Ailleurs au Magasin à 11H
Un second spectacle qui traite de l’amour virtuel mais cette fois avec la prépondérance du sexe.
J’aime bien les pièces qui traitent de sujets comme la sexualité avec légèreté, humour et recul. Ne pas être gêné par des propos crus où toute la salle regarde ses pieds pour éviter de croiser le regard du spectateur assis à côté.

                                   

                     

L’importance d’être Wilde de la Compagnie Philippe Person au Théâtre du Balcon à 12H15
Là aussi le visuel est vraiment épatant, j’aime beaucoup ! La pièce a l’air vraiment intéressante, l’histoire d’Oscar Wilde vu à travers l’axe humoristique et décalé. Une pièce qui fait à la fois rire et comprendre.
http://www.compagniephilippeperson.com/?page_id=193


Pour en finir une bonne fois pour toute avec la culture du Macassar théâtre au Célimène à 21H57

L’oeuvre de Woody Allen jouée et adaptée scéniquement pour que nous puissions mettre des images sur des mots. Comprendre la culture est quelque chose d’assez complexe et cette pièce ne pourra que nous apporter des éléments supplémentaires. A voir ! C’est l’occasion de découvrir ou redécouvrir les travaux d’un artiste hors paire.

Petit déjeuner en supplément par la Compagnie de l’Entreprise théâtrale au Monte Charge à 13H50
Des acteurs qui intègrent à merveille leur personnage respectif puisqu’ils ont le même âge. Ils se retrouvent dans la chambre d’un palace parisien sans vraiment savoir comment ils y ont atterri, ni comment ils vont payer l’addition…
Une pièce qui m’a l’air pleine de surprises et de rires. J’ai hâte de constater le jeu de ces deux acteurs.

Fuck OFF par La Communication au théâtre de l’Étincelle à 19H30
Une pièce pour le moins surprenante puisqu’il s’agit d’une critique du festival off présentée durant le festival off.
Nicolas Maury a 15 ans d’OFF derrière lui, il le connait par coeur et n’hésite pas à nous en livrer ses plus grands secrets. Beaucoup d’ironie saupoudrée d’humour, après ce spectacle nous ne verrons peut être plus le festival comme avant…

Télé Story de la Compagnie Rume & co à la Petite Caserne à 19H15
Vos émissions télé comme vous ne les avez jamais vu, un décryptage tout en douceur (ou presque). « Ne zappez pas, je m’en occupe ! « , cela laisse prometteur et certaines visions des choses vont changer pour les spectateurs qui sont perçus comme des téléspectateurs !
La face cachée des programmes télévisés nous réserve bien des surprises…

Ajoutez comme ennemi par En Live Production à La Tâche d’encre à 19H 
Encore une pièce sur les réseaux sociaux et l’amour virtuel. L’ampleur des sentiments que peut dégager une relation basée sur des pokes, des likes et des smileys !
Tout le monde, ou presque, se reconnait quelque part dans ce spectacle qui fait rire mais qui émeut beaucoup aussi.

Cette liste est loin d’être exhaustive et je suis persuadée qu’un bon nombre de pièces feront chavirer mon petit cœur de festivalière, affaire à suivre… !

Blanche Neige et le Chasseur de Rupert Sanders

Par défaut


Hier, après de longues semaines d’hésitation, je me suis lancée et je suis allée voir Blanche Neige et le Chasseur au cinéma. Blanche Neige et les Sept Nains est, et restera je le pense, le dessin animé qui a le plus traumatisé mon enfance. Cette vilaine sorcière qui s’en prend à une « pauvre » enfant, j’ai toujours trouvé cela injuste. Bon après coup je me suis dit que j’avais grandi et qu’il se pouvait que l’histoire ne soit pas si terrible que cela au final !
Je l’avoue, je suis sortie de la salle un peu perturbée et ma nuit a été assez courte mais j’ai tout de même adoré !

Tout se joue sur l’opposition entre le côté sombre et machiavélique de la Reine Ravenna et le côté innocent et pur de la Princesse Blanche Neige. Charliz Theron interprète avec beaucoup de talent le rôle de la reine. Magnifique dans ses costumes aux formes pointues, elle réussit à séduire tous les hommes qui ont le malheur de croiser son regard. Mais elle sait aussi être cruelle et sans pitié, la reine du dessin animé a troqué ses cheveux grisonnants contre une chevelure d’un blond éclatant mais n’a pas perdu son objectif : être la méchante !                                                                                   

Kristen Stewart grâce à son allure d’adolescente, que l’on connait et reconnait depuis les volets de Twilight, interprète aisément le rôle de Blanche Neige. Ses cheveux couleur corbeau, sa peau blanche comme la neige et ses lèvres rouge sang font de cette actrice une parfaite représentation de la princesse. Même si au final, elle s’avère être une Jeanne D’Arc des temps modernes qui allie virginité et attitude guerrière. Pour l’accompagner dans son aventure rocambolesque rien de mieux qu’un chasseur qui ne laisse personne indifférent, j’ai nommé Chris Hemsworth. Mieux que les sept nains il se bat comme un dieu et connait tous les secrets d’une forêt maléfique.

Les effets spéciaux et les images de ce film sont assez réussis. J’ai été stupéfaite par la beauté de « l’endroit des fées » qui m’a tout de suite fait penser à ça : Pub Nina Ricci ! J’avoue ce fut mon passage préféré, il ne manquait plus que des petits poneys… J’appréhendais aussi le moment où la reine allait perdre sa jeunesse et prendre des allures de vieille femme mais tout cela est très bien fait voire même fascinant.

Autrement, on retrouve pas mal d’éléments propres au conte des Frères Grimm : la méchante reine, les nains, la pomme, le miroir (assez étrange d’ailleurs)…

Un film à découvrir même si, comme moi, vous avez un mauvais souvenir du dessin animé !

Bande Annonce