#JeSuisCharlie

Par défaut

Ca faisait déjà plusieurs mois que j’avais envie de reprendre mon blog. Pour partager, pour critiquer mais surtout pour m’exprimer !

Dernier dessin de Charb

Dernier dessin de Charb

Je suis choquée de ce qui se passe en France en ce moment. Mercredi, alors que je me préparais à affronter mes partiels, j’ai allumé ma télévision comme tous les midis pour regarder les informations. J’ai vite compris qu’il se passait quelque chose à la rédaction de Charlie Hebdo. J’ai d’abord pensé à une « simple » prise d’otage. Les propos satiriques portés ont toujours dérangé et le journal n’en était pas à sa première attaque. Mais le bandeau de BFM TV annonçant le nombre de victimes m’a vite plongé dans l’horreur.

Dessin de Philippe Geluck

Dessin de Philippe Geluck

Je suis partie passer mes examens avec cette idée de violence dans la tête. Devant l’entrée de l’école, certains en parlaient mais la plupart était beaucoup plus préoccupée par les révisions de dernières minutes. Ma classe est entrée dans la salle, nous avons composé durant une heure, dans le silence. La copie de sciences politiques rendue, nous sommes sortis à l’extérieur. En rallumant nos smartphones les notifications ont fusé. On a appris ensemble le nom des victimes, énoncé un à un. Au plus le chiffre grossissait au plus on se rendait compte de l’horreur.

Dessin de Plantu

Dessin de Plantu

J’ai mis du temps à prendre conscience de la situation, à percuter qu’on venait de nous envoyer une véritable déclaration de guerre. Et puis j’ai compris. J’ai commencé à avoir mal au cœur, à me sentir mal. Un malaise qui ne s’est toujours pas atténué aujourd’hui. Je me fous de qui a fait cet acte blanc, noir, chrétien, musulman, juif, athée… Peu importe. Je n’ai de haine pour personne, pour aucune religion. Je suis horrifiée par ces deux individus et les autres qui continuent de nous faire peur. Ils ont violé des lois françaises fondatrices et fondamentales. La liberté de la presse, qui a plus de 200 ans, et que mes professeurs ne cessent de me rabâcher dans mes études de journalisme. La liberté d’expression, ce pourquoi de nombreuses personnes se sont battues. C’est une fierté de la posséder.

Dessin de Louison

Dessin de Louison

Beaucoup de gens parlent, s’avancent, ont des propos qui peuvent dépasser leur pensée. Ils ne sont pas toujours sûrs de ce qu’ils racontent d’ailleurs… C’est encore plus attristant. Je ne porte aucun jugement, ce texte est juste le fond de ma pensée. Après les larmes qui ont coulées, c’est la colère qui a envie de sortir. Je ne m’en remets toujours pas et je ne fais qu’y penser. Lors du rassemblement au Vieux-Port, lors de la minute de silence à l’école, j’ai eu ce pincement au cœur que je ne pensais jamais avoir à ressentir au sujet de ces libertés.

Dessin de Boulet Corp

Dessin de Boulet Corp

Je suis fière d’avoir choisi d’apprendre le métier de journaliste et encore plus aujourd’hui. Je continuerais d’allumer ma bougie, chaque soir, sur mon balcon. Parce que je ne veux pas que la liberté de la presse cesse, je ne veux pas que la France se taise… Je ne veux pas perdre les droits de ma démocratie.

Publicités

À propos de westernstylobille

Je suis : une petite étudiante en Master 2 Nouveau Journalisme à l'Ecole de Journalisme et de Communication d'Aix-Marseille. Un peu chat noir, pire gourmande de l'univers, éternelle insatisfaite. J'aime : les livres, les réseaux sociaux, les concerts, la nourriture et le cinéma. Je n'aime pas : l'ennuie, conduire, le papier toilette parfumé et les oignons

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s