Blanche Neige et le Chasseur de Rupert Sanders

Par défaut


Hier, après de longues semaines d’hésitation, je me suis lancée et je suis allée voir Blanche Neige et le Chasseur au cinéma. Blanche Neige et les Sept Nains est, et restera je le pense, le dessin animé qui a le plus traumatisé mon enfance. Cette vilaine sorcière qui s’en prend à une « pauvre » enfant, j’ai toujours trouvé cela injuste. Bon après coup je me suis dit que j’avais grandi et qu’il se pouvait que l’histoire ne soit pas si terrible que cela au final !
Je l’avoue, je suis sortie de la salle un peu perturbée et ma nuit a été assez courte mais j’ai tout de même adoré !

Tout se joue sur l’opposition entre le côté sombre et machiavélique de la Reine Ravenna et le côté innocent et pur de la Princesse Blanche Neige. Charliz Theron interprète avec beaucoup de talent le rôle de la reine. Magnifique dans ses costumes aux formes pointues, elle réussit à séduire tous les hommes qui ont le malheur de croiser son regard. Mais elle sait aussi être cruelle et sans pitié, la reine du dessin animé a troqué ses cheveux grisonnants contre une chevelure d’un blond éclatant mais n’a pas perdu son objectif : être la méchante !                                                                                   

Kristen Stewart grâce à son allure d’adolescente, que l’on connait et reconnait depuis les volets de Twilight, interprète aisément le rôle de Blanche Neige. Ses cheveux couleur corbeau, sa peau blanche comme la neige et ses lèvres rouge sang font de cette actrice une parfaite représentation de la princesse. Même si au final, elle s’avère être une Jeanne D’Arc des temps modernes qui allie virginité et attitude guerrière. Pour l’accompagner dans son aventure rocambolesque rien de mieux qu’un chasseur qui ne laisse personne indifférent, j’ai nommé Chris Hemsworth. Mieux que les sept nains il se bat comme un dieu et connait tous les secrets d’une forêt maléfique.

Les effets spéciaux et les images de ce film sont assez réussis. J’ai été stupéfaite par la beauté de « l’endroit des fées » qui m’a tout de suite fait penser à ça : Pub Nina Ricci ! J’avoue ce fut mon passage préféré, il ne manquait plus que des petits poneys… J’appréhendais aussi le moment où la reine allait perdre sa jeunesse et prendre des allures de vieille femme mais tout cela est très bien fait voire même fascinant.

Autrement, on retrouve pas mal d’éléments propres au conte des Frères Grimm : la méchante reine, les nains, la pomme, le miroir (assez étrange d’ailleurs)…

Un film à découvrir même si, comme moi, vous avez un mauvais souvenir du dessin animé !

Bande Annonce

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s