Julien Doré – Bichon

Par défaut

Notre JuJu national a sorti son second opus le 21 mars dernier. En tant que grosse groupie, j’ai très vite jeté un coup d’oreille et moi j’accroche grave! Bon j’avoue, peut être que son physique, qui ne me laisse pas indifférente, y est, un peu, pour quelque chose! Mais je peux comprendre les personnes qui trouvent une ressemblance frappante (sans aller jusqu’au plagiat) avec l’univers de Philippe Katerine (que j’adore également).

Pour en avoir le coeur net, j’ai décidé de me rendre au show case organisé par la FNAC de Marseille. Rendez-vous pris le jeudi 28 avril à 17h30 au forum du Centre Bourse. En bonne grosse fan, je suis devant les portes à 14heures! Une douzaine de personnes attend déjà et là c’est … LE CHOC GENERATIONNEL ! Je m’attendais à voir des collégiennes boutonneuses (oui ce cliché ne quittera jamais mon esprit) mais… SURPRISE! Une femme enceinte attend depuis trois bonnes heures, des trentenaires et leurs fillettes, des hommes, une adolescente (OUF) et … moi! Au fil des heures, de nombreuses personnes se joignent à la file qui commence à envahir le magasin. Toujours autant de diversité et même un faux Julien Doré ( sa corpulence l’a trahie) et mes copines qui arrivent enfin!

Les portes s’ouvrent et les mamans s’échauffent “ah bah oui, on veut bien le voir nous!”. La salle compte au grand maximum cinquante chaises, pas de quoi rentrer toutes les personnes qui patientent! Enfin bon, j’ai un siège c’est le principal hein! Pas de temps à perdre, après un bref discours de l’organisateur une petite touffe blonde pointe ses bouclettes. Raaah, qu’il est beau !! Un petit bonjour timide et en avant la musique. Il débute, accompagné du tout aussi stylé et talentueux guitariste Arman Méliès, par une version lente de Kiss Me Forever qui donne presque des frissons, d’ailleurs mes photographies floues témoignent. Puis là c’est l’enchaînement avec Laisse Avril et BB Baleine. Cette dernière est devenue ma préférée et ne quitte plus mes trajets en train! Les spectateurs doivent chanter pour la dernière chanson. Elle a pour sujet, nous explique-t-il, une ville du Canada où il voudrait bien se rendre. Moi je dis ça je dis rien mais je vais au Canada cet été et I want to go to Winnipeg with you sans problème Julien… Tout le public reprend cette fameuse phrase (moi j’évite, voix de crécelle oblige à se taire!). Et voilà le mini-concert touche à sa fin et une voix-off nous annonce la suite, avec une séance de dédicaces. Et là… mouvement de foule des trentenaires (oui y a plus fous que moi en fait me voilà rassurée).

Tout se passe à merveille malgré l’interdiction de prendre une photo avec lui (méchants messieurs de la FNAC). Moi, je m’en fous j’en ai eu une quand même! Un mec super simple, généreux et plein d’humour qui n’hésite pas à prendre du temps pour parler avec les personnes qui en ont l’envie.

Je me suis confortée dans l’enthousiasme que j’éprouvais pour ce nouvel album et je continue à écouter le petit Bichon avec plaisir !

Publicités

À propos de westernstylobille

Je suis : une petite étudiante en Master 2 Nouveau Journalisme à l'Ecole de Journalisme et de Communication d'Aix-Marseille. Un peu chat noir, pire gourmande de l'univers, éternelle insatisfaite. J'aime : les livres, les réseaux sociaux, les concerts, la nourriture et le cinéma. Je n'aime pas : l'ennuie, conduire, le papier toilette parfumé et les oignons

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s